Interview de Carlo Brandt!

Carlo Brandt, alias Méléagant a gentiment accepté de répondre à mes questions pour l’Esprit Kaamelott. Une interview que je vous propose donc en exclusivité

Kaamelott - Livre VI

Carlo Brandt, tout d’abord merci d’accepter de répondre a cette interview.Ma première question est la suivante, comment vous êtes vous retrouvez sur Kaamelott ? Vous qui n’y apparaissez que depuis le Livre IV ?

Alexandre Astier cherchait quelqu’un pour le role et Joëlle Sevilla avec qui je travaillais au theatre m’a présenté son fils… Nous nous sommes rencontrés au bar du Carlton et voila le travail!!!

Pensiez-vous, en débarquant en toute fin de la saison 4, devenir, si rapidement, un élément si important de cette série ?

Non car Astier ne dit jamais rien sur la trajectoire des personnages et même le texte nous le recevons le matin du tournage…

Vous interprétez Méléagant, qui est un personnage très sombre dans Kaamelott. Chacun peut avoir une vision différente de ce personnage. Comment le définirez-vous ?

C’est le personnage qui permet a la comédie de devenir tragédie… Pour qu’il y aie de la lumière il faut des ténèbres… C’est comme un tableau de Soulages… La lumière jaillit du noir de ses toiles…

Votre interprétation de ce personnage est parmi les meilleurs de toute la série. Comment faites-vous pour vous imprégner d’un tel rôle ?

Je met mon costume j’apprends mon texte … Tout le reste c’est du pipeau…

Après les tournages, est-ce difficile de sortir de ce personnage ?

J’enlève mon costume,je prend un café et je fume une cigarette….

Parlons du livre VI, dans lequel vous apparaissez dans l’épisode 8. Quel regard portez-vous sur cette dernière saison ?

Astier réussit un tour de force en proposant de revenir a la genèse de Kaamelott avec des formes de narrations qui prennent toujours le spectateur a contre pied… En termes de structure Astier n’a peur de rien… En bon connaisseur de la physique quantique il sait que nous vivons dans un univers a 27 dimensions selon les derniers calculs… Alors on peut tout attendre de la suite au cinéma…

Là encore, vous y jouez un rôle majeur, puisque vous conduisez César au suicide. Quel a été votre réaction en apprenant que vôtre personnage serrait amené à cela ? Vous-y attendiez-vous ?

Avec Méléagant tout est possible… Aucune limites.

Kaamelott a donc tiré se révérence a la télévision et prendra place au cinéma pour la suite. Que pensez-vous de cette évolution ?

Commencer avec 3 minutes pour arriver a diffuser trois épisodes de 45 minutes le samedi soir et en faisant jouer pratiquement tout ce qui se fait de mieux en France… Le format du cinéma est sans doute le meilleur terrain de jeu a tous les niveaux pour Alexandre Astier…

Vous verra-t-on dans la suite de Kaamelott, au cinéma ?

Qui sait ?

Enfin, dernière question. Quel souvenir garderez-vous de l’aventure Kaamelott à la télévision?

De la joie de l’intelligence avec beaucoup d’humanité… A la télévision c’est rare.


Merci, Carlo Brandt, d’avoir gentiment accepter de répondre a cette interview pour l’Esprit Kaamelott. Nous espérons vous revoir très bientôt.

(Nous remercions évidement grandement Carlo Brandt pour nous avoir accordé un peut de temps alors qu’il est actuellement en tournage. Merci aussi pour son accessibilité et sa rapidité.)

Publicités
    • Mirecki
    • 14 novembre 2009

    Superbe cette interview !
    Il est franc,simple et j’ai adoré sa definition de Méléagant et le regard qu’il porte sur le livre VI.

    Merci beaucoups pour l’interview à Carlo Brandt et à Esprit Kaamelott bien sûr !!

      • guistrom
      • 14 novembre 2009

      Merci de ton commentaire 😉

    • Psykoh
    • 24 novembre 2009

    « quantique » pas « cantique » 😉

    • guistrom
    • 24 novembre 2009

    Bien vu! (Pour une fois que ce n’est pas moi qui fait une faute ^^)
    Merci a toi 😉

    • Arcanis
    • 3 décembre 2009

    « comment vous êtes vous retrouvez sur Kaamelott ? » >> retrouve (je suis en qwerty donc je ne peut pas le mettre, mais la terminaison est en « e » accentue ^^)

    Sinon, interview tres interessante, merci =)

    • Turtle
    • 1 mars 2010

    Sans vouloir passer de pommade, Carlo Brandt, est un acteur exceptionnel, je l’ai découvert dans Kamelott avec un incommensurable plaisir. Sa prestation m’a retourner, évidemment la réalisation, bonifie le jeux d’acteur, merci a tous ces artistes de talent, et merci à vous qui nous permettez de d’exprimer notre ravissement…

    • Crispy
    • 18 mars 2010

    Tout à fait d’accord avec toi Turtle. Carlo Brandt à un sens de la répartie simple et bien pensé, il dégage une force et une vraie personnalité, j’adore.
    On le retrouvera prochainement dans le film « les gens ne savent pas peut-être « . Il y a plein d’info sur touscoprod.com : http://www.touscoprod.com/pages/projet/fiche.php?s_id=5099&s_wbg_menu=4

    • SangMaître
    • 24 octobre 2010

    L’interprétation de son personnage est il est vrai, exceptionnelle et en même temps simple, sa voix ajoute probablement beaucoup. Tout est bien pensé dans cette saison, le triste, le mal, tous les passages sont longs, il y a beaucoup de tirades donc ça ajoute encore au sombre, bon et puis ses machinations reviennent dans deux cas précis où l’un est particulièrement cruel mais tellement bien réalisé que l’on applaudit presque, le moment où il manipule la pythie pour tromper Arthur et lui faire croire qu’il est infécond (et le mot tel quel, qui plombe, et qui est supérieur à « stérile » dans sa consonance (trois syllabes contre deux, le long est toujours privilégié, notamment en plus avec la voix de Brandt)). Le cauchemar également d’Arthur est beau, puis la scène particulière où les deux sont assis dans un champ où Arthur dit que Méléagant ne le ramène pas à Kaamelott, toujours avec ces voix qui lui hantent l’esprit est également impressionnant de qualité. Ce qui est particulièrement réussi dans la série, c’est la transformation radicale qu’Astier avait toujours en tête, il l’a dit, le comique n’est pas son souci principal, et n’est pas ce qui lui prend le plus de temps. Réussir comme ça à faire tourner une série par l’introduction d’un seul personnage dans le tragique et le noir le plus total est vraiment une entreprise de génie. D’autant plus que les textes sont d’autant plus imposants que ce n’est pas semer le mal bêtement sans réflexion, ici, le mal est semé très subtilement et c’est ce qui fait la réussite de cette saison, quoi qu’on l’en dise. Bon après moi je déteste les séries tragiques donc évidemment je n’aime pas particulièrement ce ton noir, mais en toute objectivité, c’était la meilleure décision à prendre. Très risquée, mais payante.

  1. 12 novembre 2009
    Trackback from : Anonyme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :