L’esprit Kaamelott

Étant un grand fan de la série d’Alexandre Astier, j’ai décidé de créer ce site pour y mettre toutes les informations sur la série.

fond 1Mais, faisons tout d’abord un petit point.

Kaamelott, c’est quoi?

En 2004, alors que M6 cherche à remplacer la célèbre série de Bruno Solo et Yvan Le Bolloch, Caméra Café, les studios Calt vont lui proposer la série Kaamelott. Cette dernière raconte le quotidien des chevaliers de la Table ronde. Cette série se veut humoristique et adopte donc un ton totalement en inadéquation avec l’époque, tout en gardant les faits relatés par la légende arthurienne. Ce qui va devenir très vite un succès populaire est donc issu d’un homme: Alexandre Astier, qui est créateur, réalisateur, acteur et compositeur de Kaamelott. Pour cette aventure, il s’entoure de sa famille. Avec sa mère (Joël Sevillia = Dame Sélie dans la série), son père (Lionel Astier =  Léodagan dans la série), et son frère (Simon Astier = Yvain dans la série). C’est dans cette famille que Alexandre a appris le métier, il remercie ses parents et son frère en leur offrant ce rôle dans la série. Pour faire plus court, au départ tout cela n’était qu’une simple histoire de famille.

Le succès.

Kaamelott va très très vite connaître le succès à la télévision, sur M6 donc. Avec son format court (épisode de 3 minutes) elle remplace avec aisance son prédécesseur à la machine à café. Elle atteint en trois mois ce que Solo et Le Bolloch ont mis plus de 3 ans à réussir. Les audiences étant plus que satisfaisantes, M6 commande 200 épisodes de plus à Astier. Là encore, la série rencontre un franc succès et des groupes de fanatiques se forment un peu partout sur la toile. Une grande réussite pour Astier qui voit loin, et envisage pas moins de 7 saisons, et de finir au cinéma. Il profite du triomphe des deux premières saisons pour installer discrètement dans la troisième une trame de fond, ce qu’il a toujours voulu faire. La saison 4 confirme cette volonté avec une véritable histoire, à suivre dans l’ordre. Kaamelott n’est plus une série de sketches d’apéritif, mais bien une véritable histoire. Si M6 avait rebuté le principe, elle est forcée de constaté les retombé chez les fans, et fini par accepter de changer le format de la saison 5. En effet, la cinquième saison est diffusée en prime time. Un format qui s’y prête mieux au vu du contexte beaucoup plus sombre de Kaamelott. Il raconte la descente aux enfers du roi Arthur, par une série de désillusions et de renonciations. On sent que le public peine a s’y adapter, avec une chute des audiences, mais derrière, les DVD marchent mieux encore que les précédentes saisons. Au vu de ce constat, Astier décide d’écourter sa série, et de ne faire que 6 saisons. Cette dernière (diffusé depuis samedi sur M6) raconte la jeunesse d’Arthur à Rome durant les 8 premiers épisodes et termine avec la suite directe du Livre 5 dans l’épisode 9.

Vers le cinéma

Le dernier épisode  de l’ultime saison télévisé de Kaamelott est donc un préambule de ce qui nous attend au cinéma. Astier a toujours eu la volonté de raconter une histoire, il a su forcer le passage, et s’ouvre donc les portes du cinéma, ou tout le monde lui prédit une grande réussite. Il reste prudent sur le sujet, affirmant que, si le premier volet serra bien tourné, les autres, eux, dépendront de la réussite du premier. On reconnait bien là la sagesse du créateur.

Voilà donc ce qu’est aujourd’hui Kaamelott. Actuellement, la saison 6 est diffusée sur M6 (les samedis 17, 24 et 31 octobre a 20H40 sur M6) une saison très attendue puisqu’elle conclura une série qui aura révolutionné les séries télé française.

Publicités
Publicités